Méga vénère de la mort qui tue, j'écris une note de 400 lignes, et plus de connexion internet au moment d'appuyer sur entrée, tout d'efface. Le genre de trucs qui bizarrement me donne envie de prendre la FreeBox, de l'arracher de la prise, d'ouvrir la fenêtre, et de tenter le record de lancer de FreeBox en milieu urbain. Et pleurer.

Mais ne soyons pas mauvaise, il est 12:41, je suis levée depuis 11:30 environ, ce qui représente pour le travailleur version "métro-boulot-dodo", un réveil aux environs de 06:45. Donc tôt. Devant tout ce temps libre (et mon envie difficilement maitrisable) d'aller me recoucher auprès de mon bien-aimé, établissons la liste des choses à faire (et migrons vite cette note sur Word pour éviter l'événement sus-nommé...lancer de FreeBox tout ça...surtout que la fatigue aidant, la confusion du lancer de chat n'est pas à exclure).

  • Aller sur ce site, parlant façon « no comment », photos du passage de l’ouragan Ike aux USA.

  •  Le grand tableau noir m’indique qu’il faudrait que je classe mes papiers. Moui... Il faudrait…

  • Faire comprendre au chat que le caresser ne le contaminera pas. C’est frustrant pour moi qui ai toujours vécu avec un chat-peluche et qui vis aujourd’hui avec une maniaque de l’hygiène.Illustration :

jpDSCF3957
Donc à gauche : le chat-peluche, maléable à souhait, se finit au mieux par un ronron de tous les diables, au pire par un «MIAAAAAOOOOWWWWW » (il est sourd), mais jamais un coup de patte plus haut que l’autre.
A droite : le cat outré au moindre câlin (quand je dis câlin, je devrais dire « effleurement du bout du doigt à 30 cm de l’oreille rose »), ce qui provoque inévitablement une toilette en bonne et due forme de 10 minutes (on a testé, ça marche à tous les coups).
Je vis avec un lémurien. Ce qui me fait penser à ça (sisi, y’a une ressemblance) :

Lemurien

  • Ah tiens. Etendre le linge. Follement passionnant.

  • Acheter des trucs à American Apparel. Deux choses en particulier. Plusieurs fois j'ai rempli mon panier, et puis au moment de valider, j'ai dit "oh non, j'vais jouer à World of Warcraft plutôt. Ca me coutera moins cher". Quoique.

  • Justement, acheter World of Warcraft.
  • Donc je peux dire amen à toute relation extérieure, ma famille, mes amis, les expos à voir, Paris. Je savais que je devais pas tomber dedans. Mais maintenant que j’ai commencé un personnage (bon, 2 persos en vrai), je suis obligée de m’abonner. C’est un peu comme tomber dans la folie Ebay, la shopping-convulsion. Ben WoW, c’est pareil. A part qu’à la place d’acheter des low-boots et des conneries frangées et léopardées (ben oui faut suivre la mode hein), on achète des armures level 78 et des sorts d’enchanteur, et on parle avec des gens qui disent « Cela étant dit c'est plutôt 4G le prix du +5 dmg sur 2H » (je comprends pas non plus, mais je fais des bisous avec mon personnage, c’est fun. Je pense que je trouverai jamais de guilde=groupe qui voudra de moi. Un humain qui fait des bisous, on s’en fout sur WoW).

  • Sinon, il a acheté Harvest Moon sur Wii. Je me demande, à 28 ans, quand je deviendrai enfin adulte. Je pense qu’il va falloir un moment faire un choix entre les jeux et les couches.

  • Ah oui (retour à la dure réalité), acheter des timbres-amendes pour mes PV. C’est follement amusant.

Bonne journée^^.