Il y a quelques temps je suis tombée sur ce blog, en particulier sur une vidéo qui m'a rappelée combien de temps je pouvais passer à écrire et dessiner sur les mains. Je passais parfois une après-midi entière (faut dire que les vendredis avec 5 heures d'histoire de l'Art mal enseignée ça devenait vite chiant) à me recouvrir tout le dessus de la main gauche avec des écritures tout genre tout style et des dessins pour remplir l'espace disponible au maximum. Et je tournais ensuite autour du poignée pour finir sur l'avant-bras. Une espèce de truc incontrolable (comme quand je me faisais des nattes sur tous les cheveux en regardant la télé, mais c'est une autre histoire, et c'est plus moche).
Il faut dire que depuis très jeune, j'adore la typographie. Parait-il que j'écris bien, je maitrise plusieurs styles d'écriture, de la plus anglaise à la plus bâton possible, et si j'ai une toile devant moi, j'écris plus volontiers que je ne dessine.

Donc ça me parle un peu.

 
for the love of type