cuisine_montreuil

Au départ, je ne voulais pas du tout parler de ma cuisine (quoique, elle est belle, on l'aime bien), mais du petit tas de cartes postales que vous pouvez apercevoir sur la table. Il s'agit d'une petite série d'images tirées des films de Jacques Tati, dont je suis une fervente admiratrice depuis des années. Parmi les fous rires les plus marquants, celui de mon premier visionnage de Mon oncle est incontournable. Je ne regarde plus les fontaines-poissons de la même façon désormais (les connaisseurs comprendront).

L'annonce de la série d'expositions consacrées à Tati ont été un vrai soleil pour moi, j'adore le réalisateur, le bonhomme, son talent et son avant-gardisme. C'est génial. Sans me précipiter, je suis donc partie clopin-clopant lundi dernier, sous la pluie avec mon imper beige et mon parapluie (je me suis fait rire toute seule, l'inconscient a du travailler, j'avais la vague impression de ressembler à Monsieur Hulot). Je ne suis allée qu'à la Cinémathèque Française, mais je compte bien me rendre au 104 pour découvrir la villa Arpel grandeur nature avant la fermeture le 31 mai (exposition prolongée, ouf !)

Et moi qui n'achète jamais de bouquins liés aux expos, je me suis vraiment fait plaisir en m'offrant le catalogue de "Deux temps, trois mouvements..." qui retrace l'expo. Si vous avez l'occasion d'y aller, que vous connaissiez Tati ou non, il y a 5000 raisons de s'y rendre. Cette expo est superbe, la scénographie est très bien pensée, tout à fait dans l'esprit des films de Jacques Tati. De ce que j'avais lu il y a quelques temps, ce sont des élèves graphistes qui ont travaillé les typos, les décors, les papiers peints créés pour l'occasion, c'est une merveille pour les yeux à chaque coin de pièce. Les objets présentés mettent un petit pincement au coeur, et les séquences vidéos sont drôles, on se marre quoi !

Sans_titre_13

tati1

tati_montage 
;-)